Annonce

Bonjour aux nouveaux inscrits ...

Avant de poster (sauf pour la partie offres et demandes d'emploi du forum), prsentez vous dans le forum "Prsentations". Si vous avez des soucis, n'hsitez pas me contacter par mail : allolivier2b (arobase) gmail.com. Pour votre "Prsentation", n'oubliez pas d'indiquer votre profession (grimpeur, bcheron ... etc) avec un premier message sympa pour faire connaissance.

Olivier

crire une rponse

Veuillez crire votre message et l'envoyer
Options

Sécurité

Veuillez noter en chiffre le résultat, touche F5 si la question est invisible  : 

Retour

Rsum de la discussion (messages les plus rcents en premier)

Marc-Antoine
23-12-2016 00:31:57

La consquence de mon effet "autoroute" :
https://www.youtube.com/watch?v=QALo78jPwrQ
A la premire coupe ( 1 minute), on peut d'ailleurs voir un beau cne d'insertion vid.

fifou
20-12-2016 07:38:05

en cherchant des photos de cones d'insertions restant dans l'aubier degrad je suis tomb sur cette discussion.. comme quoi

cone

fifou
20-12-2016 07:32:09

https://www.facebook.com/1636657539879484/photos/a.1636666623211909.1073741830.1636657539879484/1789440317934538/?type=3&theater

Marc-Antoine
19-12-2016 22:03:21

(C'est peut tre ce qu'appelle Marc Antoine "les autoroutes")

On peut bien tendre le concept, mais mon ide tait plus restrictive, limitant la zone envahissable au bois de coeur inerte, o rien ne peut arrter la progression du myclium pour peu que celui-ci s'accommode des obstacles physiques et chimiques mis en place auparavant par l'arbre (alors que ce mme champignon dans ce mme arbre peut trs bien se faire bloquer par les tissus vivants).


Tu parles du cne d'insertion?

Oui, on le voit frquemment sur le noyer ou l'rable notamment, o la base de la branche abandonne/ casse/coupe est compltement vide par la pourriture mais sans que le bois au del de ce cne ne soit touch.

A la rflexion, j'ai peut-tre racont des blagues, je ne sais pas si cette zone existe systmatiquement (donc que l'on peut retrouver dans les tissus profonds) ou si elle rsulte uniquement d'une raction de dfense active des tissus vivants agresss.
Dans ce dernier cas, cela expliquerait que les cassures ou les coupes des charpentires soient trs graves pour l'arbre puisque seule une petite partie de la section est vivante et ne peut donc rien faire pour barrer la route dans tout le reste de la section (cf les autoroutes ci-dessus).
C'est clair comme du jus de boudin mon affaire.
Idem mme avec les petites branches si c'est une espce qui fonctionne avec peu d'aubier et qui le convertit rapidement en bois de coeur : Le champi sinstallant dans un chicot est mme d'envahir l'axe support.

Darz
19-12-2016 17:25:56

Pino a crit:

Ah.... J'ai du inverser la 3 et la 4... Bon, peu importe le numro, l'essentiel est de savoir qu'elle existe... Et de comprendre son mcanisme...  wink

Ce n'est pas la 4 non plus! Pour faire simple, la 4 c'est le cale de recouvrement.

Effectivement, c'est bien de comprendre les mcanismes de la compartimentation ;)

fifou
19-12-2016 15:14:36

Je crois qu'il faut considrer deux mcanismes distincts.
Le bois de coeur, ou vrai coeur, mcanisme de protection qui est un tat statique, et la compartimentation qui est un mcanisme de dfense dynamique.
Defense ou protection ntant pas la mme chose.
je cite un bout de doc de Moore :

"La différence entre le 'vrai' et le 'faux' coeur est que le premier peut encore changer sa composition chimique suite à une blessure afin de mieux résister aux agents pathogènes, il conserve ainsi une fonction de défense (dynamique). Le faux coeur et le bois coloré ne peuvent pas, ils sont limités à une fonction de protection "

Considrant que les barrires 1, 2 et 3 (longitudinale, radiale et latrale)  sont des zones ractions comme dit darz issues des rserves proximit, la 4 est la zone de barrage sparant le bois prsent au moment de la blessure du bois noform.
Je cite nouveau :

"La zone de barrage peut tre formée sur l'arbre entier, et non pas seulement autour de la plaie. Dans ce cas, meme si la zone de réaction n'est pas très résistante, les agents pathogènes se développent uniquement dans le bois présent au moment de la blessure" (C'est peut tre ce qu'appelle Marc Antoine "les autoroutes").

Par contre je n'ai pas saisi ce que dit Marc sur Si il s'installe dans un axe secondaire, il va tomber sur une barrire profonde la base de la branche et se faire bloquer avec un peu de chance (pour l'arbre).

Tu parles du cne d'insertion?

Pino
19-12-2016 08:17:07

Marc-Antoine a crit:

Les arbres sont conus pour rsister aux agresseurs, et certains champignons le sont pour dmolir les arbres. Dans les deux camps, on trouve tous les niveaux de performance, depuis les nullos jusqu'aux dous. Le rsultat de la confrontation dpend directement des protagonistes et des conditions locales.

Pour l'arbre, les tissus vivants de la priphrie grent la rsistance active et sont capables de s'adapter la situation, de raliser les meilleures barrires possibles (mais locales et coteuses) physiques et chimiques, ventuellement successives en cas de franchissement par l'ennemi.

Le bois de coeur ne fait que de la dfense passive. C'est un territoire abandonn par l'arbre dans lequel il a bloqu les voies de passages et rempli les volumes de substances dgueux pour nombre d'envahisseurs potentiels. Le niveau de protection est moyen mais mis en place dans de vastes territoires un cot raisonnable.

Les champignons ont chacun leur stratgie d'attaque et leur cible prfres. Tissus blesss ou morts, passifs et faciles pntrer, tissus vivants ractifs mais aux voies de communication ouvertes, tissus abandonnes et blinds mais inactifs. Pour le casse-croute, c'est soit le matriel vivant, mme mort, facile digrer, soit les composants de l'ossature, soit mme les produits toxiques de la protection.

Si un champignon arrive pntrer dans le bois de coeur d'un axe principal et s'y tablir, une autoroute lui est ouverte. Il a juste besoin d'un peu de temps. Et il en a, plein.

Si il s'installe dans un axe secondaire, il va tomber sur une barrire profonde la base de la branche et se faire bloquer avec un peu de chance (pour l'arbre).
La position prcise de la coupe de la branche sert d'une part viter d'entailler les tissus de soutient de l'axe support contenant cette barrire (coupe trop rapproche), d'autre part rduire la quantit de bois qui va pourrir (chicot) et permettre aux tissus de l'axe principal de refermer la blessure au plus vite.

Encore une fois, merci Marc Antoine pour cette synthse claire et accessible, et pour le rappel du pourquoi il faut s'appliquer sur les angles de coupe...!
Merci

Pino
19-12-2016 08:13:40

Darz a crit:

Non ce n'est ni la 1, ni la 2 ni la 3. Ces trois barrires sont issues des cellules vivantes du parenchyme, celles qui contiennent les rserves.

Ah.... J'ai du inverser la 3 et la 4... Bon, peu importe le numro, l'essentiel est de savoir qu'elle existe... Et de comprendre son mcanisme...  wink

Marc-Antoine
18-12-2016 15:46:28

Les arbres sont conus pour rsister aux agresseurs, et certains champignons le sont pour dmolir les arbres. Dans les deux camps, on trouve tous les niveaux de performance, depuis les nullos jusqu'aux dous. Le rsultat de la confrontation dpend directement des protagonistes et des conditions locales.

Pour l'arbre, les tissus vivants de la priphrie grent la rsistance active et sont capables de s'adapter la situation, de raliser les meilleures barrires possibles (mais locales et coteuses) physiques et chimiques, ventuellement successives en cas de franchissement par l'ennemi.

Le bois de coeur ne fait que de la dfense passive. C'est un territoire abandonn par l'arbre dans lequel il a bloqu les voies de passages et rempli les volumes de substances dgueux pour nombre d'envahisseurs potentiels. Le niveau de protection est moyen mais mis en place dans de vastes territoires un cot raisonnable.

Les champignons ont chacun leur stratgie d'attaque et leur cible prfres. Tissus blesss ou morts, passifs et faciles pntrer, tissus vivants ractifs mais aux voies de communication ouvertes, tissus abandonnes et blinds mais inactifs. Pour le casse-croute, c'est soit le matriel vivant, mme mort, facile digrer, soit les composants de l'ossature, soit mme les produits toxiques de la protection.

Si un champignon arrive pntrer dans le bois de coeur d'un axe principal et s'y tablir, une autoroute lui est ouverte. Il a juste besoin d'un peu de temps. Et il en a, plein.

Si il s'installe dans un axe secondaire, il va tomber sur une barrire profonde la base de la branche et se faire bloquer avec un peu de chance (pour l'arbre).
La position prcise de la coupe de la branche sert d'une part viter d'entailler les tissus de soutient de l'axe support contenant cette barrire (coupe trop rapproche), d'autre part rduire la quantit de bois qui va pourrir (chicot) et permettre aux tissus de l'axe principal de refermer la blessure au plus vite.

Darz
18-12-2016 11:21:40

Non ce n'est ni la 1, ni la 2 ni la 3. Ces trois barrires sont issues des cellules vivantes du parenchyme, celles qui contiennent les rserves.

Pino
18-12-2016 11:05:18

La 3, si je me souviens bien...?
La 1 concerne l'axe longitudinal, la deux la progression radiale, la 3 la barrire "chimique", et la 4 les capacits de recouvrement par le bois neuf...?

Darz
18-12-2016 08:34:22

Aprs avoir relu les publies de Shigo, effectivement il dit que le bois de cur a aussi des dfenses qui sont bases sur une activit enzymatique rsiduelle. Mais que globalement, le systme de dfense du bois de cur est mal connu.

En tout cas il ne s'agit pas de la barrire 2 du CODIT.

Partenaires

  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire

Elagueurs

  • Annuaire

Pied de page des forums

[ Allez en Haut de la Page | Allez aux Forums ]

Powered by FluxBB


Partagez ce forum sur Facebook

[ Gnre en 0.043 sec., 8 requtes excutes ]