Tronçonneuse élagage
 
Accueil Elagage et Soins aux Arbres
Vous êtes un visiteur et vous avez une question sur vos arbres... c'est par ICI.
Vos photos
Forum
 

La tronçonneuse (page 1/4)

 

La tronçonneuse

 

Le Bloc moteur :

Les scies à chaîne (tronçonneuse) sont équipées d'un moteur 2 temps. On les distingue par les caractéristiques de leur moteur.

La cylindrée : c'est le volume traversé par le sommet du piston entre son point le plus haut et son point le plus bas. On l'exprime en centimètres cubes. Plus la cylindrée est élevée, plus le moteur est puissant et plus la machine est lourde.

Le moteur deux temps présente aussi des caractéristiques particulières qui donnent aux scies à chaîne leur caractère spécifique : le carburant est du mélange. La lubrification d'un moteur 2 temps est assurée par le carburant lui-même : il doit donc être composé d'un mélange d'essence et d'huile. Il faut respecter les proportions du mélange : de 2 à 6 % d'huile selon le type d'huile utilisé et les recommandations du fabricant. Un mélange trop riche en huile provoque de la fumée à l'échappement, augmente les dépôts, encrasse la bougie et peut ainsi gêner le démarrage. Un mélange trop pauvre risque d'entraîner une usure prématurée du moteur, voire même un blocage du piston.

L'air assure le refroidissement. Le cylindre et la culasse du moteur sont pourvus d'ailettes qui évacuent la chaleur de combustion du carburant. Une turbine solidaire du volant propulse l'air sur les ailettes de refroidissement du cylindre et de la culasse.

Un mauvais refroidissement peut endommager gravement le moteur. Nettoyer régulièrement la grille d'entrée d'air autour du lanceur, extrayez les aiguilles de résineux qui peuvent s'enflammer au contact du moteur. Nettoyez les ailettes de refroidissement et le ventilateur avec un petit bout de bois pointu.

Alimentation :

Le système d'alimentation a pour fonction de fournir au moteur un mélange d'air et de carburant soigneusement dosé pour permettre l'explosion qui actionne le piston. Ce système est composé de 4 éléments :

Le réservoir : le carburant est prélevé dans le réservoir par un tuyau souple muni à son extrémité d'une crépine avec un filtre en toile grillagée. Une prise d'air est prévue pour permettre l'aspiration du carburant. Pour l'entretien : débouchez la prise d'air régulièrement. Retirez le tuyau de pompage du carburant par l'orifice du réservoir puis démontez la crépine, rincez-la à l'essence pure.

Le filtre à air : il empêche la sciure et les poussières d'entrer dans le moteur. Il est en général très facile d'accès et se démonte rapidement. Pour l'entretien : le filtre à air doit être nettoyé régulièrement avec de l'essence pure ou à l'air comprimé.

Le carburateur : Son rôle est multiple : 1°/ Il pompe le carburant dans le réservoir, grâce à sa pompe d'alimentation. 2°/ Il mélange le carburant avec de l'air dans des proportions telles que la combustion du carburant soit la plus complète possible. 3°/ il permet de d'oser l'introduction du mélange air carburant dans le moteur par l'intermédiaire de la gachette-accélérateur.

Le moteur d'une tronçonneuse doit pouvoir fonctionner dans toutes les positions. Cela nécessite un carburateur spécial appelé carburateur à membrane. Ce carburateur comprend :

 

Carburateur tronçonneuse

 

- une pompe d'alimentation à membrane, actionnée par l'aspiration du moteur, qui pompe le carburant dans le réservoir.
- le carburateur proprement dit muni de 2 vis pointeau qui règlent les proportions air-carburant : l'une repérée par la lettre H permet de régler l'alimentation du haut régime. L'autre par la lettre L permet de régler l'alimentation aux bas régimes.
- le volet d'accélération laisse entrer plus ou moins de mélange air carburant dans le moteur selon la position de la gâchette d'accélération.
- le volet de starter, lorsqu'il est fermé permet d'enrichir le mélange en carburant pour facilité un démarrage à froid.

Pour avoir un carburateur bien réglé :

Moteur arrêté, vissez à fond chacune des vis H et L. Vissez doucement et arrêtez dès que vous sentez une résistance (vous pourriez endommager le corps du carburateur si vous insistez). Dévissez ensuite chaque vis de 1 tour (valeur moyenne pouvant varier suivant les marques). Démarrez ensuite la tronçonneuse. Assurez-vous que la vis de butée du papillon ne maintient pas trop d'accélération.

Pour réglez la reprise : si le moteur s'arrête immédiatement sans accélérer, il s'étouffe par manque de carburant. Il faut dévissez la vis L. Si le moteur accélère puis cale, il s'engorge par excès de carburant. Revissez légèrement la vis L.

Pour réglez le plein régime : maintenez l'accélération plein gaz. Vissez ou dévissez la vis H pour que le moteur tourne à pleine puissance sans s'emballer.

Pour réglez le ralenti : La vis de butée du papillon permet de maintenir celui-ci entrouvert pour assurer l'alimentation du ralenti. Vissez-la jusqu'à ce que la chaîne se mette en mouvement, puis dévissez légèrement pour l'arrêter (la chaîne ne doit pas tourner au ralenti).

 

Suite : tronçonneuse