Annonce

Bonjour aux nouveaux inscrits ...

Avant de poster (sauf pour la partie offres et demandes d'emploi du forum), prsentez vous dans le forum "Prsentations". Si vous avez des soucis, n'hsitez pas me contacter par mail : allolivier2b (arobase) gmail.com. Pour votre "Prsentation", n'oubliez pas d'indiquer votre profession (grimpeur, bcheron ... etc) avec un premier message sympa pour faire connaissance.

Olivier

#1 17-01-2016 11:44:04

Sisley
Petit Lmurien
Lieu: Moselle-est
ge: 31
Date d'inscription: 23-01-2008
Messages: 1252

Parlement et citoyens (protection des alignements d'arbres et autres):

"Protection des alles dans la loi : A vous de jouer - 1re tape

Bonjour

La loi pour la reconqute de la biodiversit, de la nature et des paysages va tre examine au Snat partir du 19 janvier.

Elle est une occasion unique pour quenfin la France se dote dune protection adquate de ses alles darbres, comme il en existe dans dautres pays europens.

Cest lobjectif de lamendement n 366 http://www.senat.fr/amendements/2014-20 … t_366.html prsent par Madame la Snatrice Blandin et Messieurs les Snateurs Dantec et Labb.

Il est soutenu par 17 associations majeures, regroupant professionnels ou dfenseurs de larbre, de la nature, du paysage  quotidien et du paysage culturel.

Merci de soutenir votre tour cet amendement en votant sur la plate-forme Parlement et Citoyens, un observatoire pour les Snateurs. https://www.parlement-et-citoyens.fr/pr … s-d-arbres
Pour voter, il faudra vous inscrire, ce qui est normal pour viter des votes multiples.
Tout en bas, vous trouverez le bouton vert Daccord .

Le vote est clos lundi 18 janvier .

Nous comptons sur vous.

En attendant de vous inviter une seconde tape de soutien, je vous remercie.
CP
Chantal Pradines - Ingnieur Centrale Paris - Cabinet All(i)e 03 29 06 78 50 F 88350 Trampot"

Feuille-01


Quand le dernier arbre aura t abattu,
quand la dernire rivire aura t empoisonne ,
quand le dernier poisson aura t pch,
alors on saura que largent ne se mange pas. (Gronimo Chef indien)

Hors ligne

 

#2 18-01-2016 11:32:05

pdro
Petit Lmurien
Lieu: Bouches-du-rhnes
ge: 33
Date d'inscription: 02-02-2009
Messages: 1381

Re: Parlement et citoyens (protection des alignements d'arbres et autres):

Salut,
C'est trs bien que le sujet soit enfin abord. Esprons que cela aille plus loin et porte ses fruits. Cependant je trouve que c'est vraiment trop court et peu dvelopp. Voici une rponse de Fifou que je trouve fort pertinante:

"Lorsqu'il est dmontr que ltat sanitaire ou mcanique des arbres prsente un danger.... "
"Lorsqu'il est dmontr par cumul de mthodes de diagnostic que ltat sanitaire ou mcanique des arbres prsente un danger.... "


Les arbres sont quasiment toujours abattus ou rduits pour ce type de raisons. C'est la dmonstration qui est problmatique.

L'argument du danger est trop souvent avanc et cela sans quantifier le risque (des mthodes existent type QTRA). Le facteur risque doit tre dfini. Dans quelle proportion, et par rapport quoi l'arbre reprsente un risque, afin de pouvoir prendre des dcisions informs.

L''tat sanitaire est aussi un argument souvent insatisfaisant, laissant entendre qu'un arbre "malade" doit imprativement tre abattu ou rduit. Les "maladies" des arbres doivent tre diagnostiques prcisment, dfinies et values dans leurs volutions et dynamiques, dans une dmarche scientifique et sur une chelle de temps. La pertinence des reponses ces "maladies", souvent par la taille, restent actuellement largement discutable, voire contre productive.

Il est intressant de considrer que les mthodes de diagnostic modernes sont encore peu fiables (tomographie) et trs dpendantes de l'oprateur ou l'expert. Des exemples flagrants d'erreurs en France le dmontrent. Se contenter d'une seule approche tend l'approximation ou l'erreur pure de diagnostic. Imposer un cumul de mthodes, voire d'expertises, apporterait l'avantage de limiter fortement le risque d'erreur, ainsi que le diagnostic de complaisance ( considrer avec intrt car les arbres reprsentent bien peu face la pression immobilire ou les projets d'urbanisme), et d'ainsi s'assurer qu'un arbre annonc dangereux ou malade l'est sans suspicion possible.


Mon entreprise: http://www.arbiose.com/

mon groupe, phaz-m dub:
https://soundcloud.com/phasmlivedub

Hors ligne

 

#3 18-01-2016 23:01:31

Pino
Matre Lmurien
Lieu: Provence
ge: 44
Date d'inscription: 22-09-2010
Messages: 2599

Re: Parlement et citoyens (protection des alignements d'arbres et autres):

pdro a crit:

Salut,
C'est trs bien que le sujet soit enfin abord. Esprons que cela aille plus loin et porte ses fruits. Cependant je trouve que c'est vraiment trop court et peu dvelopp. Voici une rponse de Fifou que je trouve fort pertinante:

"Lorsqu'il est dmontr que ltat sanitaire ou mcanique des arbres prsente un danger.... "
"Lorsqu'il est dmontr par cumul de mthodes de diagnostic que ltat sanitaire ou mcanique des arbres prsente un danger.... "


Les arbres sont quasiment toujours abattus ou rduits pour ce type de raisons. C'est la dmonstration qui est problmatique.

L'argument du danger est trop souvent avanc et cela sans quantifier le risque (des mthodes existent type QTRA). Le facteur risque doit tre dfini. Dans quelle proportion, et par rapport quoi l'arbre reprsente un risque, afin de pouvoir prendre des dcisions informs.

L''tat sanitaire est aussi un argument souvent insatisfaisant, laissant entendre qu'un arbre "malade" doit imprativement tre abattu ou rduit. Les "maladies" des arbres doivent tre diagnostiques prcisment, dfinies et values dans leurs volutions et dynamiques, dans une dmarche scientifique et sur une chelle de temps. La pertinence des reponses ces "maladies", souvent par la taille, restent actuellement largement discutable, voire contre productive.

Il est intressant de considrer que les mthodes de diagnostic modernes sont encore peu fiables (tomographie) et trs dpendantes de l'oprateur ou l'expert. Des exemples flagrants d'erreurs en France le dmontrent. Se contenter d'une seule approche tend l'approximation ou l'erreur pure de diagnostic. Imposer un cumul de mthodes, voire d'expertises, apporterait l'avantage de limiter fortement le risque d'erreur, ainsi que le diagnostic de complaisance ( considrer avec intrt car les arbres reprsentent bien peu face la pression immobilire ou les projets d'urbanisme), et d'ainsi s'assurer qu'un arbre annonc dangereux ou malade l'est sans suspicion possible.

Plus1  X 10!!!


La taille svre est l'arboriculture ce que la saigne tait la mdecine il y a trois cents ans : une pratique qui affaiblit considrablement le sujet, sous prtexte de vouloir le fortifier...

Carpe Diem...

En ligne

 

Partenaires

  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire

Elagueurs

  • Annuaire

Pied de page des forums

[ Allez en Haut de la Page | Allez aux Forums ]

Powered by FluxBB


Partagez ce forum sur Facebook

[ Gnre en 0.057 sec., 16 requtes excutes ]